Archives par étiquette : gansey

Montage gansey

Le montage pour pull Gansey est très solide, et décoratif. Il fait un joli bord, qui s’accorde très bien avec les côtes bicolores. C’est une variante du montage « dentelle »

Réalisation d’un gansey hollandais : Pernis

Réalisation d’un gansey : Eriskay

Archives du 31 avril au 15 mai 2003
Plusieures tricoteuses du groupe Yahoo! Tricotnordique vont faire ensembles un gansey. Il y a deux dates : le 1er mai et le 1er juin. J’ai choisi de commencer mon gansey au 1er mai. Ce sera « Eriskay » dans « Fishermen’s Sweaters » d’Alice Starmore. La laine normalement utilisée est très torsadée et le tricot doit être assez serré (comme c’est un pull de marin-pêcheur au départ, il devait être solide et résister aux intempéries). J’ai choisi d’utiliser la laine de Frangipani, qui est adaptée à ce type de tricots.

ERRATA dans les explications pour Eriskay

– Après la section « back yoke », rubrique « inc row (WS) » : p2 ; k29 ; *p2 ; k11 etc… il faut lire l’inverse ! Pour les trois tailles, les explications sont bonne si on est sur l’endroit de l’ouvrage et non l’envers comme indiqué (WS). Comme on est obligatoirement sur l’envers, il suffit d’inverser les explications : k2 ; p9 ; *k2 ; p11 etc..

– Pour le dos et le devant, après avoir fait les deux rangées de motifs (ancre + sapin, et étoiles + triangle) on doit faire un rang de mailles envers et endroit alternées. Les explications indiquent « k1, p1 » et il faut commencer par 1 maille envers.

Réalisation d’un gansey : Cape Cod

Un gansey est un pull de marin-pêcheur originaire de l’île anglo-normande Guernesey ; c’est également son autre nom. C’est l’ancêtre des pulls irlandais, que l’on connaît mieux. Comme lui, le gansey est texturé, mais le motif est surtout formé par une combinaison de mailles endroit et mailles envers. Il a la particularité de n’avoir aucunes coutures, car entièrement tricoté en rond. Pour les manches, on monte des mailles autour des emmanchures. Autre particularité du gansey : il comporte un gousset sous les bras, pour plus d’aisance.

Introduction aux ganseys

Moins connu que son successeur le pull irlandais, le gansey est néamoins son ancêtre. Appelé aussi « guernesey », il est, comme son nom l’indique originaire des îles anglo-normandes de Guernesey et Jersey. Mais on rencontre également des ganseys en Hollande, car ce pull conçu pour les marins-pêcheur, a beaucoup voyagé !

Sa particularité est de comporter des goussets d’aisance sous les bras, et il est tricoté très serré dans une laine particulièrement moulinée, afin d’être le plus imperméable possible au vent et à l’eau. Il se tricote entièrement en rond et ses motifs sont beaucoup plus simples que ceux des Aran.